1 – Citron vert et amer

Mini roman de quincagénaire (2)

LES AMANTS CITRON

1 – LE CITRON VERT ET AMER

Un regard salace d’une jeune jupe au jambes trop longues, et voilà, Justine sera tout bonnement larguée sans avertissement. Une longue et pénible année s’est écoulée et encore porte-t-elle ce sentiment d’être brisée à jamais…

Déjà quinquagénaire, elle remonte difficilement du deuil d’une relation qui a occupé vingt-cinq ans de sa vie, avec celui avec qui elle croyait passer le reste de ses jours. La moitié de sa vingtaine rêveuse, sa jeune trentaine fougueuse et toute sa belle quarantaine exaltée, elle les a offertes à cet homme qui l’a jetée et lâchement laissée à elle-même sans plus d’explications. Ses trois enfants déjà grands ont quitté la maison, ce qui a ouvert une fenêtre d’opportunité que monsieur a saisi dans les semaines qui ont suivies leur départ.

En démantèlement devant la vie qu’elle s’était imaginée et dans un tourbillon de décisions hâtives et émotionnelles, la maison fût rapidement vendue et elle s’est retrouvée dans un tout petit appartement… en transition se disait-elle, ne sachant aucunement où sa nouvelle vie devrait la mener à partir de maintenant. Durant cette première année, elle a opté pour l’introspection et faire toute sorte de thérapies afin de digérer cette rupture imprévue. Ses amies impuissantes devant sa peine et son incompréhension, l’ont vue petit à petit se transformer en nonne dans une spiritualité exacerbée qui semble lui servir de béquille de protection plus que d’apaisement à ce profond trou noir qui l’empêche de dormir. Mais dormir, à ce valeureux âge lorsqu’on gagne le gros-lot à la loto-méno, où ses merveilleuses hormones tenaillent sans répit prenant le dessus de son corps la faisant d’autant plus souffrir.

Malgré un emploi bien rémunéré, elle ne se sent plus en sécurité, ne comprend plus ce qu’elle ressent et a mal partout, de tout son corps et de toute son âme. Elle est prisonnière d’elle-même sans issue, envisager retrouver le bonheur ou une quelconque liberté, même de rêver d’un jour retrouver une intimité sans se faire blesser, est un effort encore trop exigeant pour elle… Elle s’isole de plus en plus en essayant de trouver tant bien que mal ce qui pourrait la sortir de sa torpeur.

Ses amies l’invite fréquemment pour se faire une soirée sympathique ou un weekend pour lui remonter le moral, mais elle n’en ressent même pas l’envie. Elle est au neutre, peut-être pas en dépression mais certainement dans une apathie chronique, un vide qu’elle n’a pas la force de combler.

17 h 30, « Céline la coquine » s’affiche au téléphone… Juste répondre demande une grosse prise de décision… Demeurer en paix ou se faire perturber par sa meilleure amie célibataire endurcie et libre d’esprit… Vraiment très libre d’esprit… Son cœur s’empoigne et elle accepte de cliquer à l’affirmative en serrant les dents.

-        Oui…

-        Justine ! Mais combien de fois devrais-je te solliciter pour qu’on prenne un verre ensemble ?

-        Sérieusement Céline, tu ne mets pas de préliminaire là ! Je ne sais pas. J’ai juste envie de méditer, faire mon yoga et mettre mes pantoufles pour regarder une série télé ou un film avec mon chat.

-        Haaaaa mais où est l’excitation dans tout ça ? Qu’est-ce que tu es devenue limace mon amie !

-        Wow ! C’est vraiment un compliment ça…

-        Je sais, mais enfin Justine. Tu organisais des soirées à tous les mois quand tu étais en couple et maintenant, plus rien. L’isolement total.

-        Pour tout te dire, ma vie est bien correcte comme elle est. Tranquille, sans feu ni flamme. Je me fais mes petites cures santé au citron pour mieux digérer ma vie.

-        Franchement Justine, ce n’est pas si sain que ça de ne plus connecter avec le monde extérieur, et même pas tes amies proches…

-        Haaaa Okay tu m’énerves… Que proposes-tu?

-        Pas compliqué ! Tu te douches, tu te coiffes, te maquilles et tu mets ta plus belle robe. Moi je m’occupe d’aller te chercher !

-        Ouf, tout un projet… Je ne sais pas si…

-        Allez ! Pas de chichi, tu t’actives maintenant !

Céline avait un plan… elle voulait sortir sa copine de son déni d’existence profond. La provoquer pour la vie renaisse en elle. Mais dans quelle aventure l’embarque-t-elle ?

Laissez un commentaire